Web Sémantique

Historique

Tim Berners-Lee Inventeur du World Wide Web
Tim Berners-Lee Inventeur du World Wide Web

L’expression a été inventé par Tim Berners-Lee , l’inventeur du World Wide Web et directeur du World Wide Web Consortium, le W3C.

Cependant, le concept de web sémantique a été inventé dans les années 1960 et était vue comme une manière de structuré les connaissances.

Certaines compagnie utilise déjà la web sémantique mais a l’interne.


Sémanquoi?

La sémantique est un concept qui représente le sens d’une phrase. Si on dit j’aime les fleurs, nous sommes en mesure de comprendre le sens de la phrase et si nous modifions la syntaxe pour dire j’adore les fleurs, la sémantique reste inchangé c’est a dire le sens reste le même.


Le Web Sémantique ça nous apporte quoi?google logo gif

Le web sémantique est un concept qui se voit comme une pierre angulaire dans la vision du web 3.0. Aujourd’hui tout le monde connait Google et son fascinant moteur de recherche. Google fait de la recherche syntaxique ce qui veut dire qu’elle recherche dans les pages les mots qui ressemble le plus a ceux employé par l’utilisateur lors de la recherche. Si Google pouvait faire de la recherche sémantique il pourrait chercher une expression dans les pages c’est alors que en écrivant j’aime les chat dans la barre de recherche il serait capable de trouver tout les sites, vidéo ou image qui se rattache a l’amour des chats même si le mot clé j’aime ne se retrouve jamais dans les caractéristique de la page et des éléments recherché.


Comment faire un Web Sémantique?

Les défis pour rendre le web Sémantique se divise en 5 grande parties selon des auteurs de Wikipédia:

  • L’immensité
  • L’imprécision
  • L’incertitude
  • L’incohérence
  • La tromperie

L’immensité

internet explorer trashLe concept de web sémantique est très beau cependant il inclue sont lot de problème. Le plus gros problème pour rendre le web sémantique commence au niveau de la programmation. De nouveau langage web ont été créé afin d’aider les sites web a être sémantique. Seulement, l’utilisation de c’est langage n’est pas universel et nous ne pouvons mettre a la poubelle des années de page web parce qu’elle non pas le bon langage. Il faut donc trouver un moyen de modifier toute les anciennes page internet et d’apporter le langage a tout les programmeurs web futur. De plus les langages utilisé alourdisse énormément les sites web puisqu’il sont beaucoup plus complexe. Les machines devront dans le futur pouvoir géré une très grosse quantité de donnés ce qui ne devrait pas causer un énorme problème si on regarde toutes les avancé que le monde des ordinateurs ont fait récemment.

L’imprécision

grand ou petitIl existe beaucoup de qualificatif que nous employons tous les jours, des qualificatifs comme grand ou petit, mais qui a la science infuse pour dire que quelque chose est réellement grand ou un autre réellement petit. Cette imprécision que l’humain avec un certain recul est capable de distingué ne peut être distingué par la machine il faut donc encore trouver un moyen de traiter cette imprécision car on le sait très bien mon chien est immense mais ma voiture est petite. Pour palier les problèmes de l’imprécision il existe déjà un principe qui se nomme la logique floue qui est déjà utilisé dans beaucoup de système comme dans les voitures au niveau des freins ABS et dans la robotique.

L’incertitude

Ici nous parlons de concept qui sont très précis mais qui ont des résultat ou valeurs incertaines qui devront être traité par les ordinateurs. Une exemple simple est la météo, l’ordinateur devra pouvoir traiter une demande de météo et gérés les valeurs provenant de millier d’endroit et des valeurs tous différente pour répondre au besoin de la demande de l’utilisateur puisqu’on doit se rappeler que dans le modèle sémantique du web l’ordinateur va faire une recherche de concept et non de mot donc pour « météo Québec » l’ordinateur va avoir des valeurs pour toute les villes du Québec avec des valeurs passé et des valeurs futur même si l’utilisateur ne veut que la météo actuelle dans la ville de Québec en plus de déterrer tout les articles ou pages web parlant de la météo québecoise. Il existe des technique de raisonnement probabiliste qui devront être travaillé pour réussir a contrer ce problème.

L’incohérence

guerre d'idéeLe Web Sémantique veut regrouper les idées en une seule grande famille seulement beaucoup d’idéologie sont contradictoire il y aura donc une grande incohérence au moment de regrouper c’est idée ensemble, puisque d’une contradiction nous pouvons en déduire n’importe quoi. Heureusement l’ordinateur ne possèdent pas cette faculté déductive et ainsi ne pourras développer une panoplie de résultat étant relier a une contradiction, cependant un système devra exister pour pouvoir faire coexister c’est idée contradictoire afin de ne pas perdre une idée au profit d’une autre. Pour contrer l’incohérence le raisonnement révisable et le raisonnement paraconsistant devront être utilisé et adapté.

La tromperie

Le web n’est pas a l’abri des utilisateurs qui veulent falsifier les informations afin de tromper les gens ou bien les inciter a baiser leur garde fasse a des informations fausse. Il faudra donc un moyen pour les ordinateurs de traiter c’est fausse information et ne pas les intégré au modèle de Web Sémantique. Pour ce qui est de la tromperie nous utilisons déjà des système de cryptographie, ceux-ci n’auront qu’a être adapté aux situations.


Le Web Sémantique en 2015

Aujourd’hui nous somme encore très loin de voir apparaitre le Web Sémantique sur nos moteur de recherche. Cependant il y a plusieurs compagnie qui utilise déjà ce concept dans leur entreprise afin d’accéléré les choses. Des compagnies qui travaille dans des domaines de recherche utilise ce modèle a l’interne puisque c’est beaucoup plus facile pour eu et il ne peut y avoir de donné trompé volontairement puisque les chercheurs travaillent tous ensemble pour développer les solutions.


Le scepticisme

Il est important de préciser que dans cette partie je ne fait que répéter des mots et idées de Cory Doctorow et je ne m’attribue aucunement les idées qui sont écrit dans cette section.

Cory Doctorow
Cory Doctorow, romancier, blogueur, journaliste, nouvelliste

Beaucoup de gens sont sceptique a l’arrivé du Web Sémantique. C’est notamment le cas de Cory Doctorow il a fait une critique en 2001 qui se nomme « métacrap » celle-ci reflète un peu méchamment tout les comportement humain qui empêcheront d’avoir un Web Sémantique fiable. Il dit que les gens pourront ajouter des microdonnés parasite au site web afin de tromper les moteurs de recherche, puisque ceux-ci mettrons tout sur le même niveau la véracité des articles. Il fait ensuite une liste des 7 obstacles qui selon lui sont insurmontable pour avoir des donnés fiable avec le Web Sémantique.

 

  1. Les gens mentent
  2. Les gens sont paresseux
  3. Les gens sont stupide
  4. Il est difficile de se décrire soi-même
  5. Les classifications ne sont pas neutre
  6. L’unité de mesure retenue influence les résultats
  7. Il y a plusieurs façons de décrire une même chose

Il dit aussi que le donnés peuvent devenir fausses au fils du temps et que les donnés ne peuvent intégrer de nouvelle idées. Il en déduit donc que tout les donnés recherché sur un système de Web Sémantique serait obsolètes ou bien fausse totalement ou en partie.


Le Web plus sécuritaire

censure-internetLe web sémantique arrive avec un espoir de contrôle parentale et une vision d’un web beaucoup plus sécuritaire. Aujourd’hui il est facile de contourner certain contrôle avec des images ou des mots clés qui normalement donne une recherche saine mais qui mis ensemble peut surprendre. Avec l’arrivé du Web Sémantique il sera beaucoup plus facile pour les moteurs de recherche de bloquer les recherche malsaine. De plus les instances de surveillance gouvernemental seront capable de bloquer plus efficacement la mise en ligne de produit interdit.

Qui dit plus de sécurité dit réduction de la vie privé. Avec l’arrivé du Web Sémantique le gouvernement va avoir accès a un plus grand éventail du web et ainsi aura accès a beaucoup plus de notre vie prive. Il pourront aussi mieux géré les téléchargement et relier certain mot clé de recherche a des utilisateurs qui les ont écrit dans un moteur de recherche.


Deux fois plus de travail

Stress-travailUn autre inconvénient produit par le Web Sémantique est l’augmentation du travail causé par un nouveau langage de programmation. Plusieurs voit un problème au fait d’avoir un Web intelligent car il devront programmer une page web avec une syntaxe pour quelle soit visible et bien développé au yeux des lecteurs et en plus il devront programmer la même page dans le langage utilisé par le web pour que la machine soit elle aussi capable de lire et comprendre la page comme un humain. L’une des solutions développé est d’intégré un langage RDF directement dans le code html, même que dans le langage HTML 5 la méthode RDFa est déjà intégré. Il faut tout de même spécifier que malgré tout, la programmation de site web sera beaucoup plus compliqué.


Conclusion

Le web sémantique est vue par plusieurs comme la principale nouveauté du web 3.0. A la vue de tous les défis qui restent encore a surmonter, nous pouvons nous questionner a savoir combien de temps il restent avant de voir le web 3.0 sur nos navigateurs préféré.


Ressources

Acidweb, le web sémantique pour les nuls.

Le web sémantique, Wikipédia

WordPress

https://websmantique.wordpress.com/wp-admin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s